Techniques de semis

Techniques de semis

Profondeur de semis

Toutes les graines ne se sèment pas à la même profondeur. Cela dépend de leur taille. Les grosses graines (pois de senteur, capucines, courges…) doivent être enfoncées sous environ trois fois leur volume de terre. Les moyennes (cosmos, centaurées…) sont recouvertes de quelques millimètres de terre, tandis que les plus fines (pétunias, agératums…) sont laissées pratiquement à l’air libre.

 

Il existe plusieurs techniques de semis, à appliquer aux plantes suivant leur végétation et leur rusticité.

 

À semer à chaud, à 20° environ, en février ou mars, en terrines ou en godets ou pastilles de tourbe compressée. (Ces deux derniers procédés évitent le repiquage, car, on les met directement en terre où ils se délitent. A réserver aux graines moyennes ou grosses). Le semis à chaud concerne les plantes gélives : tomates, poivrons, aubergines, basilic, œillet d’Inde, etc.

Remplissez une terrine de terreau de semis. Semez les graines fines, en ligne ou à la volée, recouvrez-les juste d’un voile de terreau. Arrosez en pluie fine. Repiquez au bout de 5 à 6 semaines, en godet individuel.

Couvrez à l’aide d’un couvercle transparent, à soulever régulièrement afin d’aérer. Entreposez pots et terrines à la lumière, près d’une fenêtre. En serre non chauffée, utilisez des plaques chauffantes à glisser sous les terrines, pour assurer la température nécessaire.

Pour des plantes plus vigoureuses et des récoltes plus généreuses, ajoutez l’engrais Bioréveil, à votre terreau de semis ou encore au moment du rempotage.

 

Attendez le 15, voire le 20 mai, pour mettre ces plantes en terre.

 

À semer en terrines, en plein air, ou en pépinière, d’avril à juillet.

Vivaces et bisannuelles se sèment ainsi, pour être repiquées en godets quelques semaines après, puis mises en place à l’automne ou au printemps suivant. Utilisez un terreau pour semis. Vous pouvez ajouter de l’engrais Bioréveil à cette étape, ou attendre le repiquage. Tracez des sillons, semez. Recouvrez de terreau. Arrosez en pluie. Eclaircissez quand les plantules ont 3 ou 4 feuilles. Myosotis, œillet de poète, rose trémière, digitale, ancolie, coréopsis, lupin, laitue…

 

À semer en pleine terre

Le semis pour débutants ! Il suffit d’avoir une terre bien travaillée, et de semer à la volée, dès que le sol est bien réchauffé, ou bien graine par graine, pour les plus grosses. Eclaircissez dès que les jeunes plantules grandissent. Roquette, radis, jeunes pousses, amarante, cosmos, nigelle etc.

 

À semer en poquets

Que cela soit en pleine terre, en mai, ou plus tôt, sous abri en godet, les très grosses graines se sèment en poquet : faites un trou de 2 à 3cm de profondeur, avec un doigt, et placez 3 ou 4 graines. A la levée, vous conservez le plus beau plant. Capucines, pois de senteur, haricots….

 

Aussi bien pour les semis en terrine qu’en pleine terre, afin de bien répartir les graines fines, mélangez-les à du sable, utilisez une salière, ou, mieux encore, une seringue-semoir : cela évite l’éclaircissage et le gaspillage !

 
 
 
Laisser un commentaire
  1. Deniau V iviane

    pouvez vous me dire svp, si vous avez des haricot verts variete monte crito et fortex merci

  2. Pascal Bouet

    site très bien fait, merci Pascal

  3. Mairré

    j’ai semé mes tomates le 15/03 dans du terreau spécial semis le tout disposé à la maison près d’une fenêtre et toujours rien
    je suis désespérée , je n’ai eu aucun problème l’année dernière je n’y comprends rien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>