Légumes au balcon

Légumes au balcon

Même en ville, vous pouvez cultiver et récolter des légumes. Un vrai potager sur un grand balcon orienté au sud ou sur une terrasse ensoleillée, c’est possible si vous faites pousser des légumes dans de grands bacs. Pour les rebords de fenêtre, quelques plantes se plaisent en pot ou en jardinières : un pied de tomate cerise en suspension, une jardinière d’aromatiques, une potée de laitue à couper…
Jardinière géante en terre, balconnière rectangulaire en bois, pots… Choisissez en fonction de son esthétique et de sa taille. Plus le contenant est grand, plus vous pourrez cultiver un grand nombre de variétés de légumes. Remplissez-le avec du terreau spécial potager. Plants de salade, poirées, céleri, poireaux, choux….Repiquez chaque légume en ajoutant une petite poignée de compost. Récoltez au fur et à mesure, et remplacez aussitôt, par des plants que vous conservez dans un coin.
Prévoyez un bac pour des cultures de vivaces : oseille, ciboulette, et abandonnez des petits endroits aux plantes qui se ressèment en permanence : roquette, cerfeuil, persil…Des jardinières plus petites peuvent s’y adjoindre, ou composer seules votre potager de poche.
Vous pouvez acheter des plants de salade sur le marché ou en jardinerie, mais si vous avez la place, et si vous aimez vraiment jardiner, ayez quelques bacs pour semer.

 

Craquez particulièrement pour la gamme « Les légumes de mon balcon ». Ces semences ont été associées à un activateur de croissance 100 % naturel qui stimule le développement racinaire et favorise le bon développement du végétal, tout en nécessitant moins d’entretien. Une solution prête à l’emploi pour des récoltes savoureuses assurées, même pour les jardiniers novices. Vous trouvez dans cette collection 10 variétés de semences potagères et aromatiques spécifiquement adaptées à la culture en pot ou jardinière. La quantité de semences est adaptée aux petites surfaces et à la consommation des citadins. Haricot ‘Mascotte’, tomate cerise, radis ‘Tinto’, salade ‘Bowl verte’, salade ‘Bowl rouge’, piment de Cayenne, basilic pourpre, basilic ‘Marseillais’, persil ‘Géant d’Italie’ et ciboulette.
Toutes ces plantes assurent un beau décor et font aussi le délice des gourmands. Que demander de plus ?

 

Une idée d’association ? Un duo de choc : les radis et les salades à couper !
Optez pour une balconnière rectangulaire.
Semez en lignes espacées de 30cm. Les salades n’ont guère besoin de profondeur, mais il leur faut de l’espace. Elles poussent vite et vous aurez la possibilité de récolter à plusieurs reprises de petites feuilles vertes, ou rouges suivant la variété, bien tendres. ‘Bowl verte’ ou ‘Bowl rouge’.
Semez les radis en lignes. Entre les salades. Eclaircissez au bout d’une semaine. Vous les récolterez avant que les salades soient grosses.
Surveillez quotidiennement l’arrosage, surtout pour les plantes installées en pot individuel, car les réserves de terre sont très faibles. La terre doit rester fraîche. N’arrosez jamais la journée s’il fait grand soleil.
Si vous avez la chance de posséder un grand balcon ensoleillé, multipliez les semis et plantations, en alternant bacs et pots. Glissez les radis sous des cultures plus hautes, afin qu’ils soient légèrement ombrés et pensez à les arroser régulièrement, sinon ils seront très piquants.

 

Sur de si petites surfaces, la gestion doit être rigoureuse
Utilisez un terreau spécial potager ou terreau pour géranium, pour la culture. Echelonnez vos semis, pour avoir toujours quelques plants à repiquer. Pour gagner de la place, cultivez quelques légumes en hauteur : ils ombreront ceux qui préfèrent le soleil doux. Certains légumes s’y prêtent : petits pois, haricots à rames, tomates… Mêlez-y quelques fleurs : soucis, œillets d’Inde… qui apporteront de la couleur à votre potager !

 
 
 
Laisser un commentaire
  1. SEB

    Bonjour,
    Excellent article et très bon blog de manière générale. J’essaie également de développer mon jardin sur mon balcon en ville mais les graines « industrielles » que j’achète produisent malheureusement rarement quelque chose… Ayant été déçu à plusieurs reprises, pour le moment je me suis concentré sur les graines « artisanales » que je récupère quand je vais faire un tour dans la campagne et qu’on m’assure être super résistantes.
    A++

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>