Conception des jardinières d’été ? C’est le moment !

Conception

Les gelées ne sont plus à craindre, et les plantes saisonnières estivales peuvent être installées sur les terrasses, balcons et rebords de fenêtre. Composez potées, suspensions et jardinières, avec des annuelles semées directement dans le contenant, ou même achetées en godet ou en mini-motte, et des plantes bulbeuses.

 

Tenez compte de l’exposition. Une façade au nord ou une petite cour de ville où le soleil ne montre guère le bout de son nez ne doivent pas vous décourager : de nombreuses et belles plantes peuvent vivre à cette exposition, même en jardinière !

On pense souvent que les plantes se plaisant à mi-ombre ne sont guère colorées. Et pourtant, les bégonias tubéreux, les impatiens et les fuchsias démentent ces propos. Bien sûr, sous des arbres où l’ombre est totale, les floraisons ne se produisent pas. Mais sur un rebord de fenêtre au nord, elles sont éblouissantes.

 

Au soleil, le choix est infini. Jouez avec les formes des contenants.

Il n’y a rien de plus romantique qu’une suspension d’annuelles, accrochée à l’entrée de la maison, pour accueillir le visiteur. Ou bien dans un coin de la terrasse, afin d’attirer les papillons. Bidens, surfinia, calibrachoa, bégonias tubéreux, brachycome, pois de senteur….

 

Pour un rebord de fenêtre, optez pour des jardinières ou encore une succession de petits pots. Sur la terrasse ou le balcon, tout est permis : jardinières géantes, pots de toutes tailles…

Les jarres, sensuelles, sont d’une élégance extrême, et se prêtent à une végétation luxuriante, l’idéal étant d’associer plantes à port érigé ou buissonnant (cosmos, fuchsia, dahlia de petite taille…) avec d’autres à port retombant (bidens, lobelia, géranium lierre…).

 

Pour tous les contenants, vérifiez que les trous de drainage ne sont pas bouchés, emplissez d’un terreau de qualité. Plantez, puis tassez. Arrosez fréquemment, dès que la terre commence à sécher en surface.  Coupez très régulièrement les fleurs fanées, aux ciseaux pour les plus fines, afin que la composition reste fraîche. Cela favorise aussi l’apparition de nouvelles fleurs. Ajoutez de l’engrais liquide chaque quinzaine, jusqu’en septembre.

 

Prenez l’arrosage comme un plaisir, et pas comme une contrainte. Le plaisir d’admirer vos plantes de près, tout en leur étant utile, c’est irremplaçable. En règle générale, arrosez les fleurs de soleil lorsque la terre sèche en surface, et celles de mi-ombre et d’ombre juste avant qu’elle ne sèche. Opérez le soir en été, et le matin, au printemps et en automne. Pour les potées et les jardinières, utilisez un petit arrosoir à bec long. Les suspensions demandent plus d’attention, car la terre se dessèche plus vite en hauteur… Une astuce consiste à utiliser un système de lance, ce qui évite de décrocher le panier, de lever les bras ou de monter sur un tabouret. On trouve différents modèles, fort pratiques, en rayons spécialisés. Sinon, décrochez-les, trempez-les dans un seau d’eau pendant quelques minutes

 

Si vous avez choisi des plantes résistantes, lorsque vous vous absentez il suffit d’un bon paillage, après l’arrosage, pour qu’elles tiennent une semaine.

Si vous partez plus de 8 jours, utilisez les cônes d’arrosage, ou installez un système de goutte à goutte. Ou encore, faites appel à un voisin sympa !

 
 
 
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>