Pas de déco de fête sans baies naturelles et colorées

Faire une décoration de Noël avec des végétaux

En hiver, les baies, sauvageonnes ou apprivoisées, donnent un air de fête au jardin, et s’introduisent dans les maisons pour l’égayer et participer à la déco de fin d’année.

Dans les jardins, ou bien le long des chemins et dans les sous-bois, les arbustes à petites baies ornent haies et massifs. Ils contribuent au décor à une période toujours un peu triste et les amateurs de bouquets en tous genres en sont friands, car ces plantes ont mille emplois : grandes gerbes posées dans un vase, mini bouquets disposés dans les couronnes de Noël,  petites branchettes pour décorer les tables de fête…

 

Equipez-vous d’un grand panier et d’un sécateur, et partez à l’aventure !

 

Commencez par les fruits de rosiers : cascades de petites perles oranges, longues gousses presque noires, mini-gourdes rouges, rondouillardes noix jaune d’or, toutes les fantaisies sont permises au royaume des cynorhodons !

 

Le pyracantha disparaît presque sous les baies vives et colorées, orange, dorées  ou vermillon. Celles du cotoneaster couvrent le feuillage. Les baies du lierre, groupées en boules, forment de ravissants bouquets ronds. Il y a le houx, aux innombrables espèces, pas toutes piquantes, l’aubépine, les mahonias, les sureaux, les viornes, les fusains, les pommiers d’ornement, les skimmias…Complétez votre recherche de trésors par les fruits plumeux des clématites sauvages, des lichens, de la mousse, et toutes sortes de feuillages persistants…

 

En rentrant à la maison, préparez parfaitement vos végétaux.  Pour les bouquets, ôtez les feuilles, sauf si elles sont utilisées en ornement, coupez la base des tiges, plongez-les dans un seau d’eau, et entreposez-les dans une pièce fraiche jusqu’à la composition. Composition que vous pouvez transcender avec quelques accessoires. Un ruban aérien apporte une touche romantique, une passementerie donne une note raffinée, tandis que le raphia et la ficelle jouent la carte campagnarde. Pensez à vaporiser vos bouquets régulièrement, afin qu’ils restent frais.

 

Pas de noël sans bougies ! Disséminez un peu partout des photophores : sur les meubles, en chemin de table, près de l’assiette de chaque invité…Entourez-les d’une couronne de petits bouquets de houx –ou de cotonéaster, de skimmia, de pyracantha-, en assortissant la teinte de la bougie à celle des baies. Piquez des tiges dans de la mousse synthétique, et plantez une bougie au milieu. Pour ficher les tiges fines dans cette mousse, coupez-les en biais, afin qu’elles entrent comme une aiguille dans le support, et enfoncez-les d’au moins 5cm. Pour que les tiges ligneuses s’abreuvent, coupez-les en biais et faites une incision en long.
 

Devant les fenêtres, jouez avec la lumière et la transparence, en utilisant des baies translucides, comme celles du viburnum opulus. 

 

On trouve facilement des couronnes nues, prêtes à être garnies de tiges de conifère et de petits bouquets de baies colorées. Accrochées aux portes, elles souhaitent la bienvenue à vos invités.

 

Sur une cheminée, une rampe d’escalier, un meuble, faites trainer et glisser de longues pampilles de lierre, puis répartissez et fixez sur les branches, à l’aide de raphia, des petits bouquets de baies aux teintes vives.

 

Pour ces compositions, ayez toujours sous la main de la mousse synthétique pour fleurs fraîches, des couronnes –en osier, en métal, en mousse synthétique- du raphia, de la ficelle, des rubans de toutes sortes, du fil de fer, du fil de couture, une pince coupante, un sécateur, des ciseaux, du fil de pêche…

 

 
 
 
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>