Arbres fruitiers ou petits fruits ?

C'est la saison pour semer des arbres fruitiers

C’est le moment de planter de nouveaux arbres fruitiers et des petits fruits.

La terre de jardin idéale pour un arbre fruitier est argilo sableuse, meuble, aérée, et profonde afin que les racines des arbres puissent s’installer. Comme c’est rarement le cas, choisissez des variétés bien adaptées au sol de votre jardin et de la région. Achetez-les de préférence chez un pépiniériste voisin, qui vous conseillera parfaitement.

C’est au soleil, dans un endroit abrité des vents et des gelées printanières que vous aurez les meilleurs résultats.

La plupart des arbres fruitiers peuvent être plantés seuls, car ils sont autofertiles. Mais le fait de planter plusieurs variétés augmente la fertilité, surtout chez les pommiers, poiriers et pruniers, qui, même s’ils fructifient parfois seuls, préfèrent une fécondation croisée. Chez les cerisiers, qui portent pourtant les organes mâles et femelles sur la même fleur, une fécondation croisée est souvent nécessaire. Il faut donc deux variétés ayant non seulement une bonne compatibilité pollinique mais aussi une floraison simultanée. Les arbres fruitiers du participent activement à la pollinisation.

La majorité des variétés de pêchers, de cognassiers et d’abricotiers se suffisent à elles mêmes.

Si l’arbre choisi est à racines nues –à planter de novembre à mars- n’oubliez pas d’habiller les racines, c’est-à-dire de couper leurs extrémités d’une dizaine de centimètres avant de les plonger dans un pralin. Puis, installez-le dans un trou de 80cm sur 80cm, en ajoutant du compost à la terre d’origine, après avoir positionné et enfoncé  le tuteur à l’aide d’une masse. Répartissez bien les racines. Enterrez le tronc sur quelques centimètres. Rebouchez, tassez. Arrosez, tassez à nouveau avec le pied, puis fixez le tronc au tuteur, à l’aide de liens spécifiques.

Continuez l’arrosage régulier pendant la première année de plantation, et surveillez votre arbre, en période de sécheresse, pendant les 3 ou 4 années qui suivent

 

Et les petits fruits ? Presque introuvables sur le marché, ou alors très chers, les petits fruits méritent une place de choix au jardin, surtout qu’ils ne sont guère encombrants. Parfaits pour entourer le potager, ils peuvent aussi se planter en isolé, ou en massif. Consacrez-leur un espace ensoleillé, à l’abri des vents. Plantez-les dans une bonne terre de jardin, humifère et souple, enrichie de compost, avec une exception pour les myrtilles qui aiment un sol léger, acide et la mi-ombre. Si votre sol est lourd, argileux ou calcaire, le myrtillier se plaira mieux en pot empli de terre de bruyère.

Faites un trou de 50cm en tout sens. Si les groseilliers, les framboisiers et les cassissiers font partie de presque tous les jardins, on oublie  trop souvent de planter les myrtilliers, le tayberry, les caseilles, les groseilles-raisins….

 
 
 
Laisser un commentaire
  1. Iranna

    J’adore Paris! We’re planning a two-week long trip to France in a few mohtns, and I can’t wait! I’ve only been once, and that was in high school, but I’ve been homesick for it ever since. My hubby, however, has never been overseas (we’re from Canada). Enjoy your planning!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>