Des rosiers, pour tous les coins du jardin

Des rosiers partout dans le jardin

Continuez la plantation des rosiers à racines nues : c’est encore possible jusqu’à fin mars, voire mi-avril si la végétation n’est pas trop en avance. Le choix est très vaste, et ils coûtent moins chers que ceux présentés en conteneur. Variez les plaisirs, en adoptant des rosiers à floraison unique, et d’autres à floraison remontante, des grimpants, pour coloniser les arches et les murs, des arbustes pour les haies et les massifs, des rampants pour  les bordures…

Habillez, d’un rosier liane, un vieux fruitier improductif, un arbre mort à l’élégante silhouette, ou un arbre vivant, mais sans un grand intérêt ornemental. Très vite, ces végétaux ne vont plus faire qu’un, s’animant en fin de printemps, à la floraison des roses, puis en automne, lors de la fructification.

Souvent, le jardin abrite des arbustes à floraison printanière ou hivernale. Utilisez ces plantes, un peu tristes en été, comme tuteurs, et laissez vagabonder un rosier grimpant entre les branches. Choisissez-le, pour plus d’élégance, à petites fleurs groupées.

Rien de plus romantique qu’un muret d’où cascadent des guirlandes de roses. Ce sont surtout les rosiers rangés dans la catégorie ‘couvre-sol’, qui s’y prêtent. Plantez-les directement sur le haut du muret, en ôtant quelques pierres afin d’installer une large poche de terre, ou à l’arrière.

Au milieu des plantes vivaces, des rosiers arbustifs de taille moyenne structurent les massifs, leur offrant une intéressante ossature. Les parfums se mêlent, les floraisons se valorisent, à condition que les couleurs s’assortissent entre elles.

Elégance et charme assurés lorsque, sur une balustrade ou une rambarde près de la maison, court un rosier souple, très florifère, le palissage à l’horizontale favorisant la venue des fleurs.

Souvent d’envergure impressionnante, les rosiers couvre-sol sont parfaits pour cacher avec charme une dalle bétonnée, cascader d’un muret ou garnir un endroit déshérité.

En haie mélangée, un grand rosier apporte de la couleur aux arbustes dont la floraison  printanière est terminée, en compagnie de buddleias et autres arbustes à floraison estivale.

Une balade romantique au jardin vous invite fatalement à passer sous des arceaux parés de roses.

Les rosiers-paysage, à floraison continue, exempts de maladies et très rustiques, forment de belles masses colorées.

Vite, à vos catalogues….

 
 
 
Laisser un commentaire
  1. foret jean philippe

    j ai semé une jachere fleurie en 2012 va t elle repousser en 2013 ou dois-je en resemer une autre

  2. BETTI Edmonde

    Bonjour
    J’habite en guadeloupe .Je voudrais des rosiers mais a cultiver en pot.
    Pouvez vous me conseiller sur l’espèce, l’exposition, l’arrosage,et la fertilisation autres conseils.
    Dans l’attente de votre réponse recevez mes sincères salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>