Pots et jardinières, au jardin comme sur le balcon

JardiPlum, en condition sur une terrasse urbaine

Si vous attendez mi mai, voire fin mai pour installer les plantes les plus frileuses en extérieur, rien ne vous empêche de préparer les potées cette semaine, en les plaçant dans la serre pour patienter.

Choisissez soigneusement les contenants, en optant pour les plus grands possibles, et évitez les petits pots individuels si vous n’avez pas la possibilité d’arroser à la demande. Plus il y a de terre, plus l’humidité persiste après l’arrosage. Les pots en plastique retiennent plus facilement l’eau, mais les pots en terre sont souvent plus jolis. Utilisez un terreau de qualité. Le traditionnel ’terreau pour géranium’ convient parfaitement. Ajoutez deux ou trois poignées de compost. La couche de drainage n’est pas nécessaire pour des potées éphémères. Si ces contenants accueillent des vivaces –en automne, vous remplacerez les plantes annuelles estivales par des saisonnières, comme les cyclamens des fleuristes-, mettez, en fond, quelques centimètres de billes d’argile. Remplissez vos pots et jardinières aux trois quart. Installez les plantes, choisies pour leur facilité à vivre –certaines sont ‘auto-nettoyantes’, c’est-à-dire que les fleurs fanées tombent d’elles-mêmes-, en tenant compte de l’exposition où elles seront placées. Jouez sur les couleurs. Camaïeux, associations de teintes complémentaires… Le blanc fait ressortir les autres coloris. N’oubliez pas le feuillage : il apporte légèreté et naturel, tout en mettant les fleurs en valeur. Si votre jardinière est large, plantez sur deux rangs, en quinconce. Comblez avec du substrat, tassez. C’est le moment d’enfoncer quelques ‘bonbons’ d’engrais retard. Cet engrais se diffuse lentement au fil des mois. Ainsi vous n’êtes pas obligé d’apporter de l’engrais liquide tous les 10 ou 15 jours. Arrosez, paillez, pour limiter l’évaporation. Fin juin, lorsque l’engrais commence à s’épuiser, rajoutez du compost sur 2cm. Paillez à nouveau. Même en ville, vous pouvez cultiver quelques légumes : tomates cerise, salade à couper….N’hésitez pas à mélanger fleurs et légumes, pour la joliesse, mais aussi pour le bien-être des plantes, la diversité étant gage de bonne santé.

Pour répondre aux besoins et aux envies des citadins qui rêvent de  cultiver leurs légumes ou fleurir leur balcon, Vilmorin a créé Jardi’plum. Une solution tout en un, 30 litres de substrat enrichi en engrais à diffusion lente, prêt à l’emploi dans un sac-jardinière qui ne pèse que 1,8 kg. Ce sac-jardinière, servant directement de contenant à la culture, est rempli de fibres de coco compactées qui reprennent leur volume normal une fois arrosées. Ensuite, le jardinier n’a plus qu’à semer ou planter. Pour l’aspect esthétique, un cache-sac en bambou aux dimensions adaptées vient entourer et dissimuler le sac. Compacté, il se transporte facilement. Pas de drainage à prévoir, grâce à la capacité de rétention d’eau du coco. C’est la solution idéale pour le jardinier débutant. Pour découvrir cette solution, cliquez-ici.

 
 
 
Laisser un commentaire
  1. Daburon

    On aimerait pouvoir trouver une reproduction de la gamme de jardinières que vous proposez dans votre magasin, d’autant que le vendeur préposé à ce rayon n’est pas souvent présent pour renseigner les clients…….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>