Faut-il tailler les arbustes qui ont fleuri au printemps ?

Taillez des arbustes

Si les arbustes défleuris ont besoin d’être taillés, c’est maintenant qu’il faut le faire. Mais attention, cette taille n’est pas systématique !

Si vous devez tailler, agissez après la floraison, en supprimant les rameaux morts ou mal placés. Pour renouveler les buissons en douceur, éradiquez, tous les ans, une ou deux vieilles branches, afin de favoriser la venue de nouvelles pousses. La taille plus drastique ôte le côté spontané et élégant des plantes : laissez-les vivre en liberté !
Cela concerne les arbustes printaniers –forsythia, groseillier à fleurs, seringat…- mais aussi ceux qui s’épanouissent en hiver –hamamélis, chèvrefeuille arbustif, viburnum de Bodnant…-

Quelques exemples ?
La spirée x vanhouttei est un grand classique dont on ne peut se lasser, tant, en avril mai, sa floraison éblouissante, blanche, sur des tiges arquées, est somptueuse. Le fin feuillage, tout doré, illumine l’automne et le début d’hiver. Ne la taillez pas, afin qu’elle conserve son port léger, sauf pour la recéper –c’est-à-dire la rabattre au ras du sol- si elle se dégarnit au bout de plusieurs années.
Remarquables par leur port souple et arrondi, les genets sont superbes pour donner de l’envolée à une haie ou un massif. Supprimez simplement les branches sèches.
Bien que l’on rencontre communément les cognassiers du Japon- Chaenomeles japonica- en couleur vermillon, il en existe de nombreuses variétés aux teintes délicates : saumon, abricot, blanc, rose nacré, pourpre… La floraison, précoce, débute parfois en février, et se poursuit jusqu’en avril. Trop souvent ces arbustes sont taillés strictement, ce qui leur donne un aspect raide. Avec une taille tès légère, ou pas de taille du tout, il grandit librement et plus élégamment.
C’est sous le nom savant de Viburnum opulus roseum que se cache la viorne boule de neige, habituée des vieux jardins, grâce à sa résistance. Elle fleurit en mai et juin. Chaque année, rabattez la plus grosse branche, pour rajeunir l’arbuste au fil du temps. Et, comme pour le lilas, composez de gros bouquets : c’est la taille idéale !

 
 
 
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>