Vivace rustique, vivace non rustique : comment s’y retrouver !

Vivaces

Les jardiniers aguerris vous parlent sans arrêt de vivaces, et tout à coup vous ils vous disent ‘ ah, oui, celle-ci est vivace mais pas rustique’. De quoi y perdre ses premières notions de jardinage, lorsque l’on est débutant !

Il y a souvent confusion entre vivace et rustique.
Une plante vivace vit plusieurs années mais peut ne pas être rustique. C’est-à-dire qu’elle gèle sous certains climats alors qu’elle peut vivre longtemps dans des régions plus douces.
Essayons cette classification qui vaut pour la France et, parfois, peut être nuancée. Une plante vivace non rustique ne résiste nulle part dans notre pays, si ce n’est dans une toute petite zone du Midi de la France, située autour de Menton (Alpes maritimes) qui connaît des conditions climatiques exceptionnelles, et encore !
Une plante vivace semi rustique accepte des gelées allant jusqu’à -8° voire -10°. Elle passe l’hiver sans problèmes –sauf hiver inhabituel- dans les zones où les grosses gelées sont rares, comme le Sud de la France ou le littoral atlantique et de la Manche.
On trouve des plantes rustiques et non rustiques dans toutes les catégories : les arbres, les arbustes, les grimpantes, les vivaces, les bisannuelles…
Quant aux annuelles, on les dit rustiques lorsque les graines passent l’hiver en extérieur et germent tranquillement au printemps.

 
 
 
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>