Le vaste monde des tulipes.

IMAGE TULIBE BLOG

Les tulipes se pavanent au printemps, nous étourdissant avec leurs somptueux coloris. Et chaque année, vient le regret de ne pas en avoir planté en plus grand nombre…

 

Et bien, c’est le moment où il ne faut pas ‘louper le coche’. En installant les bulbes, adoptez sans restriction des tulipes. Botaniques et horticoles.

Si ces bulbeuses nous enchantent, se teintant du pastel le plus doux aux teintes les plus flamboyantes, elles nous fascinent encore plus lorsque l’on imagine le chemin parcouru, en trajet et dans le temps, pour qu’elles colorent nos jardins.

Les tulipes sont nées dans les prairies d’Orient, d’Asie centrale, en passant par la Turquie, la Perse, la Crète, le Turkestan. Au 17ème siècle, des voyageurs en rapportèrent en Europe et on connaît la suite : incitant les désirs, elles provoquèrent un enthousiasme si énorme, qu’elles firent la fortune de certains spéculateurs et provoquèrent même faillites et ruines.

Reproduites, sélectionnées, resélectionnées, ces petites botaniques ont pris des allures de grandes dames, solides, vigoureuses, parfois froufroutantes. Ces tulipes horticoles, crées par la main de l’homme ne doivent pas faire oublier les petites sauvageonnes, charmantes.

Ces dernières s’installent à vie au jardin tandis que les tulipes horticoles dégénèrent au fil des années. Pour retarder cette dégénérescence, un seul moyen : sortir les bulbes de terre après la floraison, lorsque le feuillage a totalement jauni, et les garder au sec, avant de les replanter à l’automne suivant.

 

Les tulipes botaniques sont idéales pour courir sur la pelouse, se naturaliser au pied des arbustes. En voici quelques-unes, à adopter en grand nombre, pour avoir de jolis tapis fleuris : Tulipe tarda ; Tulipe ‘Lilac Wonder’ ; Tulipe clusiana…

 

Les tulipes horticoles jalonnent les bordures, colorent les massifs et s’alignent sagement au jardin bouquetier. Il en existe une multitude de variétés, romantiques, parfumées, colorées, dentelées, opulentes, pures…

‘Angélique’, double, à fleurs de pivoine rose nacré, porte bien son nom. ‘Mount tacoma lui ressemble, mais en blanc, tandis que ‘Uncle Tom’ arbore un habit de velours pourpre, presque noir. Une ligne pure, avec une teinte originale ? ‘Spring Green’ mêle le vert et le blanc.

Quant aux folles tulipes perroquet, elles n‘ont peur de rien, affichant des pétales frangés ou effilochés en camaïeu ou en mélange de tons, comme ‘Rococo’ ou ‘Estella Rijnveld’. A vous de composer vos associations, ou laissez-vous porter par des mélanges déjà préparés.

En choisissant des variétés qui se succèdent pour avoir une floraison échelonnée, en les mêlant à des bisannuelles qui fleurissent en même temps, vous êtes sûr d’avoir des scènes printanières magnifiques.

 
 
 
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>