2016, l’année du cosmos !

cosmos_feng_shui_vilmorin-2

Les jardiniers professionnels et les paysagistes ont voté à l’unanimité : 2016 est l’année du cosmos. Cette plante annuelle de la famille des Astéracées, comme nos marguerites et asters, possède tant de charme qu’elle devrait faire partie de tous les jardins. Semée au printemps, elle fleurit sans discontinuer de juin jusqu’aux premières gelées, avec une légèreté incomparable. Les corolles s’envolent, ravissantes, au-dessus d’un fin feuillage vert vif. Longue floraison, élégance, grâce…Mais ce ne sont pas les seules qualités de cette plante : mellifère, elle attire papillons et abeilles qui sont à la fête tout l’été ; et comme les fleurs coupées tiennent longtemps en vase, les amateurs de bouquets ne se privent pas de cueillir quelques tiges régulièrement, ce qui aide la plante à se ramifier. Massif, bordure, jardin bouquetier, tout lui convient…même le potager !

Le semis des cosmos est d’une facilité déconcertante. Plus tôt dans la saison, il est possible de semer en terrine sous abri, puis de repiquer les plants. Mais en ce moment, semez directement en place, dans un sol bien préparé. Ratissez pour légèrement enfouir les semences. Eclaircissez à 25 ou 30 cm. Arrosez pendant les trois semaines qui suivent la plantation, tous les 3 jours s’il ne pleut pas.

Les cosmos aiment le soleil, et un sol ordinaire, profond et bien drainé. Evitez un sol trop riche, sans quoi le feuillage se développera au détriment des fleurs.
Chaque jour si votre emploi du temps le permet, ôtez les fleurs fanées, pour favoriser la remontée.
La plante donne un signe de faiblesse en cours d’été ? N’hésitez pas à la rabattre de moitié. Pour les plus grands cosmos, tuteurez, si les touffes ne sont pas suffisamment ramifiées.
Aux premières gelées, vous pouvez arracher les touffes ou les laisser en place en hiver, car elles fournissent logement et nourriture à la petite faune. Les racines des cosmos améliorent la terre en l’affinant : après l’arrachage, elle est décompactée.

Les cosmos les plus connus et couramment cultivés, sont des hybrides de l’espèce aux fleurs simples et aux coloris variant du blanc au pourpre, en passant par tous les tons de rose. Le Cosmos bipinnatus mesure en général entre 70 et 120 cm de haut, simples, mais raffinées, celles de ‘Picotee’ sont fines, aux pétales clairs bordés de rose vif Sensation nain varié, sensation varié, Aldebaran, Picotée
Il existe aussi des variétés à fleurs doubles. Ainsi le cosmos ‘Double Click’rose bonbon vous émerveillera par ses collerettes de soie superposées..Double click carmin, double click rose bonbon, Double click varié, Double Click blanc, Psyché, Grand Cosmos

La deuxième espèce la plus connue est le Cosmos sulphureus qui arbore des fleurs champêtres, orangées et qui ensoleillent le jardin tout l’été. Bordure, avant de massif, jardin bouquetier, jardin sauvage….Ce cosmos trouvera également sa place aussi en potée, car il ne dépasse guère 50 ou 60cm… Sulphureus varié, Carioca,

Vilmorin vous offre une gamme de 13 références de Cosmos, aux tailles, couleurs et formes variées, pour satisfaire toutes les envies ! Cette année, la gamme s’enrichit d’un mélange très original de plusieurs couleurs (carmin, rose, jaune et blanc) de cosmos demi-nains (70cm). Feng Shui

 
 
 
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ou partagée. Les champs avec * sont obligatoires.

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>